Day photographies 2022: découvrez ce qui change!

Le mois de Mars représente le printemps, l'action, le renouveau! C'est à cette période que je décide des changements à venir...

Chaque année, je participe à la plus importante convention de photographes professionnels à Barcelone: la "BodaF"

N'attendez pas pour venir découvrir ce qui va changer pour cette nouvelle saison: je vous confie tous mes secrets les plus fous... 

Des nouvelles tendances en termes de photo de portrait, aux nouvelles séances nouveau-né, en passant par un nouveau fournisseur de livres et albums, tout est remis en question!! 

Même les horaires et la répartition du travail vont évoluer

gros plan sur les nouveautés 2022

Etat des lieux de ces 10 dernières années...

Je résume...

Il y a 10 ans, je m'établissais comme photographe professionnelle... Day Photographies est né!

Je n'avais aucune confiance en moi, je sortais d'une période très compliquée et il fallait impérativement que je donne du sens à ma vie professionnelle

Vivre de ma passion était un challenge un peu fou, mais à l'époque j'étais soutenue financièrement par mon mari, ce qui m'a permis de démarrer tout de suite avec mes exigences et mes limites

Il m'a fallu d'abord choisir mes spécialités, le portrait, évidemment, solo, en famille, en couple, mais surtout mon domaine préféré le portrait d'enfant

Il était donc évident d'y ajouter la maternité, avec les photos de grossesse, mais aussi les séances nouveau-né dites "newborn"...

Et enfin le mariage, parce que raconter l'histoire de A à Z , en plus d'être super inspirant, c'est l'occasion de valoriser l'importance des souvenirs éternels, et apporter une plus-value dans la vie de familles extraordinaires

En effet, je me suis bien vite aperçu, que pratiquer ma passion au quotidien était une formidable occasion de transformer mes faiblesses en forces

Hypersensible, j'avais jusque là eu pas mal de difficultés à trouver ma place... l'avantage dans mon métier, c'est que cela m'est utile pour figer les sentiments... cela représente un atout de taille dans un marché très saturé où nombreux sont les photographes qui reproduisent au fil de leurs reportages le même style d'images inlassablement. 

C'est le constat que j'en ai très vite fait, et j'avoue que je me démarque en personnalisant chacun de mes projets...

Au fil du temps, beaucoup de choses ont évoluéesje limite ma quantité de mariages de plus en plus, je ne travaille pas (ou peu) au delà du Golfe de saint Tropezje rencontre systématiquement les couples avant de décider de couvrir un évènement, je continue de me former chaque année, je ne fais quasiment plus de grossesse en studio, j'ai au contraire développé les séances en extérieur, bref, j'ai adapté petit à petit ma façon de travailler

D'autres aspects restent inchangés, je continue de réaliser une séance photo personnelle minimum par an avec un confrère, je me tiens au courant des dernières technologies en matière de logiciels, je continue de travailler avec Nikon, ou Mac... 

Je reste fan de mon logo et de mon identité visuelle (je trouve qu'elle me correspond toujours autant...)

Et j'ai la chance d'avoir fidélisé 85% de ma clientèle, ce qui m'a permis de passer ces deux dernières années sereinement. 

J'ai continué à réaliser mes rêves, dont un en particulier cette année: 

Réunir à mes côtés mes deux confrères préférés sur un même évènement, Manu Vidéaste à la caméra, et David Bascuñana comme second shooter, je remercie Chloé wedding planner La Cabane Blanche, de m'avoir fait confiance encore cette année pour constituer la meilleure des équipes pour réaliser des images d'exception au Château de Pampelonne, à Saint-Tropez.  


Alors me direz vous! Quest ce qui change?

 

Eh bien tout d'abord si vous me suivez, vous avez dû remarquer qu'à la fin 2021, j'ai créé mon propre centre de formation.

Du coup la première chose qui change c'est que je dois répartir mon temps entre mes deux passions:

  • former les entrepreneurs,
  • réaliser des photographies.

 Day Prod & Formation a vu le jour fin Novembre 2021, et c'est avec beaucoup de fierté que je vous présente mon nouveau bébé:

BODAF 2022, jour 1 :UNE réelle prise de conscience

A Barcelone, j'ai eu le plaisir de retrouver ma famille artistique de photographes et vidéastes professionnels.

Pendant 3 jours, découvrir certains conférenciers et revoir avec plaisir d'autres que je connaissais déjà. 

Ceux qui m'ont bouleversés sont à l'origine d'une prise de conscience extraordinaire, à laquelle je ne m'attendais pas, et à la fois qui tombe à pic pour les 10 ans de "Day photographies" que je fêterai dans 5 jours. 

D'abord Tunde Koncsol

Tunde Koncsol est photographe de mariage.

Elle fait de la photo depuis qu'elle a 18 ans, cette femme souffre tout comme moi, d'un dérèglement hormonal. Elle aussi a décidé de faire de cette épreuve, une force: en 2017, elle dit alors s'être "retrouvée".

 

Cette révélation va changer sa vie, mais surtout sa vie de photographe. Elle découvre alors que c'est ce qui alimente sa vie, ce qui lui donne des papillons et lui permet de continuer.

Elle croit profondément aux humains, et sur cette édition de la BodaF, elle s'est éclipsée de la scène, pour diffuser une bande son et un diaporama regroupant des témoignages de guerre, afin de nous faire prendre conscience de plusieurs choses essentielles: 

  • Nous avons le pouvoir de témoigner par nos images de l'histoire
  • Nous aimons la vie par dessus tout
  • Nous déplorons le conflit actuel qui n'a aucun sens humainement comme toute guerre... 
  • Nous avons le pouvoir de changer le monde en diffusant nos photographies pour que l'histoire ne se répète pas... 

Je vous laisse découvrir le travail de ce bout de femme époustouflant de talent et de vérité:


Bodaf 2022, jour 2: une véritable révélation

Encore un rescapé! Santi Cayuela est arrivé sur scène pieds nus... Voici un surfeur, vidéaste de son métier, dont la carrière a pris une autre tournure à la suite d'une méchante vague dont il a été frappé, et profondément secoué , il y a quelques années...

Quand il a pu sortir la tête de l'eau et prendre la première bouffée d'air, il s'est alors demandé : "qu'est-ce que tu veux dans la vie ? Et la réponse était l'émotion. J'ai surfé sur les rêves et les houles jusqu'à ce que je laisse mes peurs dans le néant. Mon nom de famille est devenu ma marque Cayuela Vidéos et depuis j'ai fait des vidéos, des expériences sensorielles qui nous transportent dans cet endroit qu'on ne se lasse pas de revisiter, le voyage intérieur par lequel j'ai embarqué sur ce bateau où la vie sent le sel et les histoires d'amour laissent leurs marques sur moi comme le salpêtre."

 

Que cela plaise ou non, l'idée est de faire uniquement ce qui nous anime, et prenant cette décision, nous devons inévitablement réussir notre projet de vie, mais aussi notre projet professionnel! 

Avant de sortir de scène , il a partagé avec nous un super film ultra personnel, l'annonce de sa prochaine paternité à tous ses proches! C'était beau , c'était fort, et les larmes ont encore coulés à flots... et nous n'étions qu'au deuxième jour...

Je vous laisse découvrir le travail de Cayuela Video, n'hésitez pas également à le suivre sur Viméo, tous ses films y sont répertoriés mais surtout regardez le film de présentation de son site internet, qui résume incroyablement bien son style unique et assumé


Une très belle découverte aussi, qui va fatalement influencer ma façon d'aborder la maternité , Neus Vendrell, une photographe qui était la lauréate de la BodaF family 2020, que j'avais suivi en ligne à cause de la pandémie, et dont j'ai enfin pu découvrir le travail et la philosophie cette année! 

Neus Vendrell a commencé la photographie en 1999 où elle a commencé à travailler comme apprentie dans un magasin de photographie. En 2003, elle commence ses études de photographie à l'Institut d'Estudis Fotográfics de Catalunya. Enfin, en 2007, elle décide d'ouvrir son propre studio spécialisé dans la photographie pour enfants

Elle a reçu plusieurs distinctions dans des concours photographiques nationaux et internationaux :

  • Premier prix du prix national de photographie Gegants décerné par la Generalitat de Catalunya 2003 
  • Deuxième prix du concours de photographie de la Ciutat de Sant Andreu de la Barca 2006 
  • Finaliste dans la section portrait aux Goya Photography Awards 2017 
  • Plusieurs fois reconnu sur le site Web Enfant Concours photo

Sa photographie newborn est très alternative et créative, totalement différente de l'habituel et c'est peut-être la clé de ses récompenses et de sa différenciation.

Je vous propose de découvrir son travail poétique: 


Toujours dans les influences de la maternité, même si ça n'est pas ma façon de travailler, puisque je ne fais quasiment plus de photos de grossesse en studio, la façon dont Donatella Nicolini met en avant la beauté de la féminité, l'art et la manière dont elle valorise la façon dont une femme porte la vie en elle et sublime extraordinairement l'enfantement, valait la peine que je partage le travail de cette sublime trentenaire italienne qui figure parmi les nouvelles promesses de la scène photographique mondiale, avec vous.

Gagnante cette année du Prix du meilleur photographe de maternité (Maternity Photographer of the year) décerné par "The Societies of Photographers", l'une des associations de photographie les plus célèbres au monde.

Spécialisée dans les portraits de femmes enceintes, Donatella Nicolini allie dans ses images beauté, élégance et force comme le sont ces femmes qui montrent fièrement leur corps à l'objectif.

C'est pourquoi dans ses clichés, la célébration du corps féminin est fortement perçue : ce sont des images qui ne veulent pas cacher la beauté de la grossesse, ses courbes et sa silhouette mais, au contraire, la sublimer et la mettre en valeur.

Portant un message de revanche envers une société encore très masculine, les photographies de Donatella Nicolini veulent célébrer la force innée des femmes et leur capacité à surmonter n'importe quel défi.

Découvrez son travail: 


BodaF jour 3, des images pétrifiantes

Pour ce troisième et dernier jour de conférences, je vais parler de deux photographes incroyables, qui m'ont vraiment bouleversée. D'abord Gervasio Sanchezphoto-journaliste de guerre, qui m'a beaucoup fait pleurer par ses images, mais aussi par son humilité... Sa façon de d'aborder la violence d'une réalité sans pour autant tomber dans le sensationnalisme, sa façon de photographier des victimes avec tout le respect et la dignité qui leur est due. Il dit de son métier de photojournaliste: "Nous devons les montrer de la manière dont nous souhaiterions être vu si nous étions à leur place"

Il a reçu des prix des associations de presse d'Aragon, d'Almeria et de Cordoue, les prix Cirilo Rodríguez, les droits de l'homme, Ortega y Gasset, roi d'Espagne, Julio Anguita Parrado, Bartolome Ros, Jaime Brunet, Gernika pour la paix et la réconciliation, José Maria Portell, José Antonio Labordeta et en 2009, il a reçu le Prix national de la photographie

Il est envoyé spécial de l'UNESCO pour la paix depuis 1998. 

En 2004, le gouvernement d'Aragon lui a décerné la Médaille du mérite professionnel et en 2011, le gouvernement espagnol lui a décerné la Grand-Croix de l'Ordre civil de la solidarité sociale

Il est l'auteur de plus d'une douzaine de livres photographiques, dont il nous a partagé les images avec modestie... Essuyant même quelques larmes sincères à la fin de sa présentation devant notre standing ovation


Ensuite un photographe que je ne connaissais pas du tout, mais dont m'avais parlé mon ami et confrère David Bascuñana qui m'accompagnait sur ce déplacement,  et dont j'admire chaque mois la créativité pour son "portrait du mois" attendu avec impatience par tous, sur ses réseaux Instagram et Facebook.

Eugenio Recuenco qui est lui aussi ultra créatif et a partagé avec nous lors de sa conférence son projet nommé "365°", un voyage à travers 365 photographies qui dessinent le monde qui nous entoure.

Le point commun entre les deux photographes David Bascuñana et Eugenio Recuenco au delà de leur créativité dingue est certainement leur talent à créer de la magie sur photoshop et nous permettre de rêver dans un monde devenu incertain et dont nous traversons les turbulences depuis bien trop longtemps. 


©David Bascuñana
©David Bascuñana

DEBRIEF! ce qui change :

Alors non... je ne vais toujours pas me mettre à la création de photo sur photoshop, David et Eugénio le font parfaitement bien. 

Non, je ne vais pas partir sur l'un des conflits aux quatre coins du monde pour témoigner de la violence et la bêtise humaine...

En revanche:

  • Le Lundi sera désormais réservé à la rédaction de mes articles de blog, aux rendez-vous téléphoniques et visioconférences. 
  • Vous pourrez bientôt découvrir ma nouvelle façon d'aborder les photos de maternité, 
  • Je devrais bientôt annoncer quel est mon nouveau fournisseur de livres et albums!!!! J'ai hâte de vous montrer leurs créations...
  • Mes mariages seront encore plus limités en nombre et comme avant je n'accepterais que des projets qui me correspondent, 
  • Je donne des formations au sein de Day Prod & Formation depuis Janvier 2022, vous découvrirez de plus en plus de portraits "Corporate" de mes stagiaires...
  • Mon temps de travail sera réparti entre les formations et mon activité de photographe, je serais donc plus sélective sur mes projets. 
  • Je continuerais de rediriger mes clients vers des photographes compétents, comme je l'ai toujours fait. 

Il y a beaucoup d'autres projets, mais je suis superstitieuse... je n'en parlerais donc que plus tard. Restez attentif!  

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    d’Assuncao-Troussicot Nadège (mercredi, 16 mars 2022 07:03)

    Merci Audrey, pour ce beau compte rendu de ton séjour à Barcelone, je vais de ce pas découvrir tous ces photographes que tu as si bien présenté. Hâte de commencer ma formation avec toi, bravo pour cette énergie que tu partages avec tant d'amour depuis tout ce temps.

  • #2

    Élia kuhn photographe (mercredi, 16 mars 2022 23:04)

    J’ai fais un tour dans ton article bravo c’est super!!!! Tu m’a donné envie d’y aller !!!